In the nervous light

description courte?

29.12.05

J'voulais mais j'ai pas pu.
Mon poing a claqué tout seul contre la porte et les murs m'ont rendu la pareille et cette putain de fenetre qui s'ébranle toute seule j'ai le carreau dans le coeur mes traces de doigts font des cercles papa tu m'écoute pas j'suis morte derriere ta porte et tu m'a pas vue.

J'voulais mais j'ai pas pu.
J'voulais gueuler dans ta serrure graisser ma porte qui agonise quand je me leve la nuit pour vomir sur ton paillasson j'voulais couper ma tete qui cogne toute seule quand j't'entends hurler et que t'enleve ta montre parce que ça te fait trop mal j'ai placardé sur mes murs comme tu l'avais sommé les cadavres qui nagent dans un nid de fumée.

J'voulais mais j'ai pas pu.
J'suis incapable d'faire la belle derriere TA FILLE d'crier maux savants qui plaisent a tes yeux ternes qu'on a de meme mais toi meme tu l'as dit je suis le fruit d'un.
Et j'voulais t'prendre les mains et t'supplier de me regarder comme tu regarde TA FILLE j'voulais t'supplier de pas regarder mes mots comme on regarde une merde qui sait pas courir derriere les autres.

J'voulais mais j'ai pas pu.
J'ai plongé la tete la premiere dans un sot et j'me suis cognée tu m'avais prévenue tu l'avais dit regardez moi cette merde qu'a pas d'cerveau les autres rient beaucoup de nos blagues familliales le soir quand l'soleil chauffe les visages qui chialent.
J'avais les yeux tous rouges qui cherchaient maman est partie faire la belle toi t'attends derriere portail gris j'voulais pas t'nuire à m'lacérer j'étais faible j'étais ta larve j'suis le fruit de. Et j'sais pas t'jouer la gamme et j'sais pas troner devant ta table propre et repassée moi j't'attends cachée sous ta chaise mais tu t'asseois et tu regarde TA FILLE qui fomente journée hardcore au milieux des putains sauce ségara.

"En fait, t'es qu'un gros tas de merde".

Posté par sucrine à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire