In the nervous light

description courte?

22.01.06

chiotte1 By Philippe Getaz

J'donne peu j'reçois tout et avec ça mes chèques creve la fin s'décochent m'crachent m'arrachent et j'attendrais bien d'vant portes qui claquent les soirs d'hivers qui rendent que dalle quand tu r'garde intensivement j'voudrais en faire du mou gober cils et attacher mes mains autour de son cou et j'ai du fil éclectique derriere l'oreille j'crame-asse et j'aurais bien du mal a vous décrire ce que je.
Et j'erre chaussette sale gosier sec c'est tres complaisant, voyez vous tres complaisant et j'nage merde à tuer j'n-âge et ma ville catain bonbon m'cerne d'l'oeil histoire de m'offusquer mais j'ai pas peur moi moi moi j'sais cracher plus loin qu'pluie d'offense j'sais craquer mes os derriere leurs tympans malaxés j'me pétrolise entre leurs dents et ils comprennent pas j'me déchausse toute seule et j'entend a l'arriere marmonner moteur sale sucré j'aurais pu vous faire la molle râle et hurler PUTAIN PUTAIN PUTAIN mais j'sais plus dire j'm'arrache langue et.
Et j'm'élitiste primaire j'suis derriere mes cahiers et j'nous circonscrit autour d'notre angle et pourtant il faudrait tout lacérer j'regrette des fois quand j'me sens capable d'poser l'interrogation table surprise cassée mon ardoise s'carabosse j'nous collerai bien contre un arbre et graverai croix d'temps qui passe mais j'sais pas rester des fois il faudrait peut etre croiser genoux et décompter parce que j'sais j'sais j'sais l'infini j'le sens bien comme il m'lorgne borgne morne et j'voudrais m'cacher sous oreillers qu'on m'secoue encore ma bouche dans le verre et j'ferais son à briser écoliers et j'm'arrache m'dégraffe et j'lui offirai bien âme mais c'est l'âge, tu comprends on peut tout m'pardonner j'ai l'âge in-gras et j'ferme mon oeil pour pas nous voir hurler.
Et j'crois encore a la suite le bref derriere baraque parce que j'vois bien ciel assorti il faudrait certainement écrire attention la vie j'arrive il faudrait certainement m'prosterner pour qu'tu m'daigne plus que ça mais c'est l'autre et moi j'etais dans la mauvaise poche et il faudrait m'arreter.
Et avec tout ça je me demande si ça vaut bien la peine j'me questionne mais y'a aucune porte aucune clef alors j'attends mais j'sais bien ou la trouver, la putain d'sol j'sais bien ou la trouver mais j'plonge et j'm'gorge et comme une brosse à chiotte j'm'entretiens et il suffit d'm'gicler sous l'eau froide.
Me vends peu chère prix moyen 150-200 prends beaucoup de place à glacer sous chaleur tournante et quand je bipe il suffit d'arroser servir fraiche sans accompagnement se marie parfaitement avec l'ambiance.

Posté par sucrine à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire