In the nervous light

description courte?

23.01.06

041 By A.Bavari

Les mains s’étaient comptées en trois notes de pluies en arrière du décor l’une avait le voile en tirade histoire de parler au vent molle d’écume céleste, l’autre avait juste un morceau de temps tourné à l’envers pour résumer les affres du monde écroulant petit à petit l’eau enragée.

Il n’y avait pas d’épées à leurs jambes claquantes d’effroi lorsqu’à l’horizon, la vie semblait s’approcher, pas de lames acidulées pendantes à chaque recoins, l’une de l’autre incapables d’ouvrir les yeux à l’insolite du morne automne apaisant seulement les toits cassés méprisés de toutes portes.

Du sang, du sang au milieu de leurs paumes gisantes insufflées de gaz échappé, bel et bien stagnant au milieu des lignes bouffies traçant lignes de mort à celui qui aurait eu l’audace d’effleurer l’une d’elles.
Du sang en gouttelettes glacées jusqu’au bout des bulles sur les doigts qui chercheraient désespérément vide affrontable au milieu d’un cadavre exalté l’œil encore un peu éclairé. Un soubresaut le jour a donc brûlé jusqu’au tréfonds des paupières.

La terre semblait se dissoudre au fil de leur unique respiration, se fendiller en esquissant quelques branchages survivant derrière cris à supplier la terre semblait se dissoudre au fil de leurs doigts de fer filant chaque mots de chaque humain de chaque endroit de chaque monde et lorsque le fond, le trépas des âmes errantes, se décida enfin à gronder sourdine hurler terre en tiers d’arrêter rendre au magma ce qui l’encense encore tonner chœur fusionnel cesser râles chantants supplier harpies de remonter monde au premier rang mais ce fut un échec et sans ouvrir un seul œil éclatèrent rire comme dents, acéré et paralysant moindre son et de l’échec naquit la passion, et lorsque la nuit se révéla intime au moindre passant la terre cessa le rond.

L'aube d'eau limpide éclairait cadavres calcinés et ce fut infiniment terminé.

Posté par sucrine à 12:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    nb

    ce serait pas mal si dorénavant tu citais la source de tes images...

    Posté par seb, 26.01.06 à 15:02

Poster un commentaire