In the nervous light

description courte?

08.02.06

62 By N.Lesueur

Tu devrais t'en accaparer, en faire des frisottis sur tes plaques de peur grisâtres, tu devrais l'découper et tout prendre comme ça par ton nez, en (s)phère  des dissonances tu devrais les prendre par les bouts  et t'en faire des camarades de crèverie j'ai pas l'temps pour toi aujourd'hui il m'faut les pendre, les mordre et t'attendre sous la pluie en ATTENDANT QU'ÇA PASSE mais moi l'temps l'temps m'as fauché la place et j'fais la crevée à l'avant tu sais t'entends des crissements et on rugit tout et j'passe au travers et j'nous vois à l'envers danser au ballet à b(r)osse gratter l'sang autour dépeche toi ils arrivent et j'ai passé mon tee shirt à la muraille tu sais à grand coup d'sulfurique qui brasse dans l'vide, l'hyrogène s'est eu 2+ en solution qu'j'iode à la mère mon passe temps passe que dalle il crame ma peau en fait d'la crème à vidange et apres j'attends encore qu'on soit toi.

Tu devrais t'en accaparer, mieux l'prendre en faire des calcinées toiles d'arachnées et arrête d't'écrouler les touches sont blanches tu tache tout quand tu touche alors j'me suis mise derrière vous et tout ça est devenu limpide j'ai pas vu la faute à l'autre j'sais j'sais j'sais qu'il suffit d'se courber mais moi tu sais bien que j'cours plus apres les heures parce que les tours de lunes me complaisent toutes seules.
Alors j't'ai r'gardé sordide et j't'aurais bien fraisé la face et j't'aurais bien percé à l'aiguille pour voir tout ton liquide frigide s'épancher sur mes doigts et t'voir crever sous terre et tu m'aurais p'tet dis pardon pardon ça aurait rimé et c'est moi qu'j'taurais rit au nez.

Tu devrais t'en accaparer tu m'as dit et j't'ai r'gardé sourire du haut d'ton carré d'imbecillité et pour la premiere fois c'est toi qu'j'ai écrasée et le mur m'a semblé t'compatir parc'qu'il tremblait pour toi, riras bien qui t'creveras la derniere.         

Posté par sucrine à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire