In the nervous light

description courte?

22.04.06

"And you can't go on like this"

Décharnée à l'éveil, quelques mains perdues du matin, ici nous poser à l'ombre, sous les pleurs des enfants muets je nous guette du coin de l'aveugle je nous guette et le venin plic ploc sur mes yeux.
Ne pas fermer.
Jusqu'à ce que mort s'en suive n'ouvrir qu'en cas de desert accru, n'attendre rien en échange de.

Fioritures exacerbées, il faut ici tendre l'oreille aux plus fines interstices écouter le bruit des songes qui se disséminent alors sous ces couches de terre assoifée, ici poser à sang euphorie malingre je nous écorche à présent.
Apres les infantiles voici venu le temps des vides et des.

Décharnée à l'éveil quelques fioritures exacerbées perdues du matin, il faut ici tendre l'oreille, ici nous poser à l'ombre, aux plus fines interstices, sous les pleurs des enfants muets, écouter le bruit des songes qui se disséminent alors, je nous guette du coin de l'aveugle : sous ces couches de terre assoifée, je nous guette et le venin plic ploc sur mes yeux.
Ne pas fermer.
Ici poser à sang euphorie malingre, jusqu'à ce que mort s'en suive :  nous écorcher au présent.
Jusqu'à ce que mort s'en suive après les infantiles voici venu le temps de n'ouvrir qu'en cas de desert accru, le temps des vides et des échanges,
Ne rien attendre.

dscn6850 Ma* : Ici le soleil nous a fauché compagnie.

Posté par sucrine à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire