In the nervous light

description courte?

27.07.08

SENTENCE (bis)

SENTENCE




Comme j’ai été amoureuse, je fus amie et aux sordides petites cordes j’ai coupé ras de terre les enfants union. En un seul trait ma mémoire a dit plus, et tard la petite boite s’est rouverte.

Les regrets ne décollent pas du plancher des vaches, après le temps dit N, quelque chose s’est cassé et alors, de vision nocturne, j’ai souvenu.

Sans plus d’attente que de fil blanc, la porte se matérialise en simple vague je sais l’endroit nouveau, et que rien n’aura jamais le même visage. Puisqu’il en soit ainsi.

Après la mort, le virage pond des feuilles nouvelles même pas assez vieilles pour être ramassée, ne reste qu’un seul œil et quelques étreintes maternelles, en été je me souviens le sol rude à nos peaux et pourtant salvateur.

Aux infirmes j’ai hurlé le temps est fini, la pièce est close en cube je ne rentrerais plus jamais et sans le doute, sans l’image je ne sais pas très bien quoi danser. Je crois qu’il faut à la fin dire, on verra.

 

 

 

Posté par sucrine à 13:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire