In the nervous light

description courte?

06.11.08

 



Maman est rentrée les clefs en talons d'aiguille ou peut être bien de bottes qui claquent au sol en cadence et rassure l'écho, écoute à la porte si la lumière n'est pas éteinte et veille au soir sans y être.

Le temps de descendre maman est repartie j'attends pliée écoute l'eau qui tombe et papa qui ronfle sur le carrelage moite et froid j'écoute maman qui repart.

Maman se sèche je regarde son ventre et ses jambes l'odeur sucre mes narines et endort mes derniers rêves car avant que le portail ne claque rien ne s'envole déjà.

Dans la petite torpeur maman s'en va ne reste plus que personne, le jour noirci et la distorsion, en gorge j'écume culte et plainte sur le mur froid où papa respire je retourne vérifier maman n'est plus là, la serviette encore humide éponge douce les petites crevasses l'odeur reste inébranlable et il faut remonter en attendant que le carreau craque

et que maman revienne.

Posté par sucrine à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire