In the nervous light

description courte?

31.12.05

J'me suis bouillon-cube :J'ai craché dans la soupe.
Posté par sucrine à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30.12.05

Quand il a fallu partir,  je nous ai longtemps regardé.Murmuré quelques mots mais ça ne jouait par d'air titanesque alors j'ai tourné le dos.Comme ça.Et puis j'ai attendu que tu tire mais en fait tu t'es tiré tout seul.J't'ai perdu dans la foret et j'ai pas eu peur. Faudrait juste que j'trouve mon stylo et que j'me creuse une tombe et tu m'aura plus jamais sous ton fauteuil.
Posté par sucrine à 10:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29.12.05

J'voulais mais j'ai pas pu.Mon poing a claqué tout seul contre la porte et les murs m'ont rendu la pareille et cette putain de fenetre qui s'ébranle toute seule j'ai le carreau dans le coeur mes traces de doigts font des cercles papa tu m'écoute pas j'suis morte derriere ta porte et tu m'a pas vue. J'voulais mais j'ai pas pu.J'voulais gueuler dans ta serrure graisser ma porte qui agonise quand je me leve la nuit pour vomir sur ton paillasson j'voulais couper ma tete qui cogne toute seule quand j't'entends hurler et que t'enleve ta... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28.12.05

Des fois j'fraye chemins et j'ai l'nez qui pique, montre le ciel et son barda le ciel qui m'gerbe sur la face.Des fois j'colle mon nez contre la vitre et j'ai la peau qui colle j'ai la main qui crame et qui bave sur la vitre pourtant j'arrete de taper dessus, pourtant j'arrete de m'asseoir verglas au bord de la chaussée parce que les phares m'répondent jamais quand j'leur parle ils savent pas c'qu'ils ratent j'leur raconterai des histoires de princes qui égorgent des princesses et qui s'tapent les sorcieres dans les autocuiseurs.Des... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27.12.05

J'avais décidé d'importuner : Il y avait tout pour (com)plaire.Sang, chair, et même l'hypocrisie s'y est prêtée.Mais l'impossibilité d'un. Me comble de vide.J'aurais presque pû annoncer le décor, projecteurs carbonisés et cloques d'infortunes partout sur mes doigts d'effets.J'aurais bien aimé y mettre diamants, carats courroucés et meme quelques teintes pour aller avec mes bosses.Mais il/elle n'a donc daigné lever le regard. J'ai des trous dans les manches balayeuses des troncs dans les oreilles mais le son s'émane toujours, et... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]