In the nervous light

description courte?

08.12.06

Le corps s'arrache, docile et le ventre s'immice entre deux parcelles d'air il faut tordre le cou pour respirer air enfumé je dors dans l'aurore dans le bref et dans le mort.VE-GE-TAL dans mon cerveau faune à foison fauve en floraison je plonge ma tête en plein vol trempe mon coeur acide sucride j'ai cherché longtemps l'avion le vivant dans les ères, j'ai cherché la vie, aussi, et puis tu t'es trompé il y eut un jour IL Y EUT UNE NUIT et le brut s'effaça il resta le physique, bien sur, un visse âge ne change finalement jamais il... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05.12.06

Je détend l'instant fossilise l'esprit forge un coeur et en faisant couler l'aurore, je me brûle et m'envole.Je détend le fil claque sous la pincée le bruit rejaillit sous les oreilles asperge et assène cri pizzicato Je détend les doigts coulent sous mes gestes mes yeux sont fermés entre hier et demainJe crois que je me suis endormie sur le paliers des assourdis.
Posté par sucrine à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02.12.06

night-mare

Et soudain vint la nuit, parsemée d'instants endormis par le froid; le vent sema le rêve sur son passage et n'emporta avec lui que les mains perdues, le reste resta lieu commun et fut traversé sans aucun ressenti.Il fallu chercher la résonnance et le plein pour trouver le juste milieu, il fallu faire écho aux paroles pour les comprendre enfin, et il fallu bien sûr rêver pour pouvoir suivre l'autan et la nuit brisée. L'étoile était cabossée pour l'hiver et ses branches s'étaient finalement raccrochées à nous pour ne pas sombrer.Et... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30.11.06

tan^sucrine = (coté opp/ adj ?)

J’écris du fond de mon trou pour ne pas avoir à en sortir.Dehors, les feuilles mortes dansent comme on glisse sur le temps perdu, et le froid réveille la fièvre; les mots dans ma tête se bousculent et se déguisent et finissent enfin par sortir.Il faut de l’ordre pour vivre régulièrement, c'est-à-dire qu’il faudrait certainement que je me range et  que je me nettoie l’intérieur pour me retrouver, mais mon folle-toir est un mal nécessaire, et il faut sans cesse m’y raccrocher pour continuer à m’y cacher. J’écris du... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 12:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28.11.06

ESPRIT> Constitué par l'ensemble des facultés intellectuelles. Il est souvent considéré comme un principe de la vie incorporelle de l'homme (religion et tradition spiritualiste de la philosophie), mais peut tout aussi bien être conçu comme un principe matériel (ensemble des lois de la physique gérant notre cerveau). (fr.wikipedia.org/wiki/Esprit) STERILE> qui ne contient pas de microbe.www.europadonna.fr/glossaire.html> se dit d'un organisme ne présentant pas de développement des organes... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24.11.06

réel CONtrolable

Je ne sais pas ce qu'il faut fuir sans cesse, il y a au fond une certaine haine, un semblant de vie, et puis il y a le reste.Le grisâtre disparate au devant les faux rires imbuvables, les mots poignards plutôt que les savants, les yeux morts plutôt qu'illuminés et je n'ai jamais aussi peu écrit depuis plus de 3 ans.Marion-néant est revenue, de derrière le canapé elle s'est hissée derriere moi et reprend toute la place.Et je ne sais pas quand je reviendrais.Peut etre bien, jamais ?Et je 'nai jamais été autant amoureuse aussi... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22.11.06

Lettre à Chloé Delaume.

    Je n'ai pas le temps de te dire qu'il y a ici le vide qui s'épanche sur la feuille bien plus que je n'y laisse à croire, ni de t'écrire l'amplitude du désarroi de l'admiration.     Tu comprends ici, à la chaleur, je mange mot par mot ton sablier et tes télévisions, je dévore et régurgite souvent.D'ailleurs on m'a souvent dit que c'est de toi que je m'inspire.J'éspère que tu ne m'en veux pas (j'ai 15 ans. j'ai toujours eu 15 ans. Et je crois que surtout avec toi, j'aurais toujours 15 ans. ), c'est... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20.11.06

J'ai dit rampons tu t'es étendu,J'ai dit rampons : je nous ai perdu, J'ai sommé parlons et tu ne m'as pas cruej'ai hurlé marchons et tu asdisparu. Ma*
Posté par sucrine à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18.11.06

404-Page not found

Soudain vint la nuitSoudain vint la nuitSoudain vint la nuitet le reste s'effaça sans laisser trace ni air.et le reste disparût finalement,  avec moi.(ps : youtube est votre ami : http://www.youtube.com/watch?v=QJqVvB4r3Yc)
Posté par sucrine à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17.11.06

the whores hustle and the hustlers whore

Posté par sucrine à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]