In the nervous light

description courte?

15.08.06

Promenade sur la pleine lune

Je me trimballe sur vos plates bandes, sparadrap de vos cris éloignés, et je vous écoute, de loin.Vos voix m'apellent. Qui êtes vous ? Ma propre résonnance ? Comment sont vos yeux ?Hagards ou enlarmés ? Riards ou alarmés ? Vous m'intriguez.Je vous écoute et je vous réponds mais vous ne m'entendendez pas.Vous ne m'entendez jamais.Hier déjà, je suivais vos nuisances au pied de l'accord mais je ne vous retrouve pas.Je ne vous retrouve jamais.Alors je vous imagine. Vous confectionne la parfaite vie plate sans pleurs cachés, sans acétone... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12.08.06

Je suis comme une vipère, je rampe souvent, bien plus qu'il n'en faut je crache venin comme dans un miroir et il m'en faut bien plus pour respirer.Alors je m'écarte de ma fainé-hantise, m'imposture dans le brouhaha général je suis le pion cassé sur le damier ruisselant.Rions ensemble, je commence à peine à m'exhumer, à m'exorciser et pourtant tout cela a des airs de déja cru.Switch off, ma gangrène se soigne presque à grands coups de rires, eteignons notre hargne laiteuse et laissons place au RENOUVEAU.Car aujourd'hui j'ai suivi... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 12:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11.08.06

pour ne rien dire

Je sais quand vous cliquez le hic, c'est que je n'ai toujours pas compris pourquoi. [amen]
Posté par sucrine à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09.08.06

PUB

PICS of Sucrotte have their blog!!! http://picsorkarma.canalblog.com
Posté par sucrine à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09.08.06

petit 1

Finalement, j'arrive à vivre sans vous. Vous qui avez rythmé ma vie, la première et la dernière. J'arrive à ne plus avoir besoin de vous entendre et c'est TELLEMENT MIEUX AINSI. Le vide que l'on m'offre et dont je m'accapare finalement ne m'effraie plus tellement. Il m'en aura fallu du temps pour comprendre.Je n'appréhende plus la vie sans vous - sans nous -, j'ai brisé, arraché avec les dents, mais je ne regrette plus.Je vis.Aujourd'hui, mon jour frustré de tous mes hier, résonne encore dans mes oreilles et c'est TELLEMENT MIEUX... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09.08.06

petit 2

Finalement j'arrive à vivre sans peur. Et cela est TELLEMENT MIEUX AINSI. Je ne joue plus, j'ai rangé mes costumes. Je est cette autre que je cache. Mais je suis seule.et alors ?Peut-être que demain sera plus beau, plus neuf et plus vaillant. Peut être que demain je construirai.Par contre, malgré le vide, je ne veux plus de plat. Ni d'amour bohême. Ni de calme. ENTENDEZ VOUS ? Je ne vivrais qu'une seule fois.Tout cela, je vous le dis et vous répondrez que vous le savez déjà. Que de me le lire ne vous apporte RIEN DE PLUS. Que je suis... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31.07.06

anNONce

J'ai l'os lividele coeur palit d'effroiles mains fragilesle sang acidequelques fois je m'égare, je m'hasarde, je prends quelques couleurs sur ma peau et je fais de moi UNE AUTREj'hôte en moi l'ombre de mes inexistantesalors je vous en supplieREPONDEZ MOI, OU DITES MOI NONLes silences brisent tous mes éclats.
Posté par sucrine à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30.07.06

#6.6.6.6.6.6.6.6.6.6.6

I'm a girl with/out nothing.
Posté par sucrine à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30.07.06

she's cold as night

Ma bretagne est une musique. Elle se chante pendu sur les rochers, se hurle assoiffé d'hiver, et s'écoute sans fin, partout, à des milliards d'années lumières plus loin on l'entend murmurer : il suffit de tendre oreilles et mains pour l'attraper et l'ensevelir au fond.Quelques notes parsemées d'insouciance, respirant passé et suites. Un piano un cri et des rires des joies d'antan des poussières de pensées.J'aimerais la garder une bonne fois pour les autres l'embrasser au coeur et la garder près encore plus près;le temps s'y jette sans... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 22:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24.07.06

do or die

J'aimerais être une ébauche un semblant dégrisé par le tempspar la pluie et par l'être, un début un cri une esquisseune finalité commencée un baiser imaginéavec tout cela je pourrais danser sur les erreurs et le FAUX,que je m'évertue à prôner, glisser sur tout celaposer mes pieds sur glace et laisser faire laisser se briser les fausses notes, les mots aigrisEt sans aucune grâce enfermer tout cela comme dans ma boite videet regarder s'asphyxier colère et REMORDS. - Quand nous fermerons les yeux, oublierons nous les âmes perdues ? -... [Lire la suite]
Posté par sucrine à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]