In the nervous light

description courte?

18.01.09

n1339927844_60358_9864
maintenant ?
je prend ma pilule à l'heure, mes ennemis ne sont pas plus malsains que des copeaux friables, les excavations se voient mieux après jours, je parle plus aux vitres et aux images qu'aux vivants.
et pourtant, rien n'a jamais été aussi flou que les autres possibles.

Posté par sucrine à 22:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    pour

    bien parler aux vitres, on y pose le front.
    c'est bon cette petite froideur du verre
    ça dit des trucs directement dans la tête
    des trucs transparents

    Posté par n, 13.02.09 à 14:45

Poster un commentaire